C’est quoi la coronaropathie ?

La coronaropathie est une maladie qui se présente au niveau des artères coronaires (les artères qui alimentent le cœur en sang oxygéné). Le problème est le suivant : l’artère est de plus en plus bouchée et limite le passage du sang. Par conséquent, le muscle cardiaque sera privé d’une partie de cet oxygène.

Qu’est-ce que la coronapathie (définition) ? 

La coronaropathie ou maladie des artères coronaires se définit par une diminution de la lumière (espace où passe le sang) des artères qui irriguent et alimentent le cœur en sang.

En effet, il y a des plaques de gras (athérosclérose) qui viennent se fixer sur les parois des vaisseaux sanguins et réduit le diamètre dans lequel le sang peut passer. Le résultat est l’apparition d’artères bouchées

Si les artères coronaires venaient à être complètement bouchées (soit par l’accumulation de plaques d’athérome, soit par la présence d’un caillot sanguin qui venait à boucher le conduit), une partie du myocarde (muscle cardiaque) ne recevra plus l’oxygène dont il a besoin pour bien fonctionner. D’autant que les complications sont sévères et peuvent mener à un arret cardiaque, un infarctus et une angine de poitrine. 

❓ On peut également l’appeler maladie coronarienne

Les différentes types

La coronaropathie non-obstructive 

Le type non-obstructif est caractérisé par une compression des artères par le cœur (ce n’est pas l’intérieur du tuyau qui est bouché mais l’extérieur qui est comprimé). Il peut également y avoir des spasmes des coronaires.

La coronaropathie obstructive 

Le type obstructif est caractérisé par le rétrécissement des artères (elles sont de plus en plus bouchées). 

La DSAC ou Dissection Spontanée de l’Artère Coronaire

La DSAC est caractérisée par une rupture des artères coronaires (leurs parois se déchirent). C’est un problème rare et très grave. La DSAC peut se compliquer et provoquer une arythmie cardiaque. 

Quels sont les signes et symptômes de la coronaropathie ? 

La maladie coronarienne évolue lentement dans le temps. Par conséquent, les symptômes et signes associés se présentent progressivement. Le ressenti et l’intensité de ceux-ci varient d’une personne à l’autre. 

Le patient signale souvent…

Caractéristiques des symptômes : artères coronaires bouchées

La survenue des signes et des symptômes est progressive. En effet, il faut du temps pour que l’athérosclérose s’installe et bouche les artères. De plus, il est important de noter que les plaques d’athérome sont présentes (phénomène physiologique normal) dans nos vaisseaux sanguins depuis notre adolescence. C’est la raison pour laquelle il est important d’avoir une bonne hygiène de vie et d’adopter un comportement de prévention contre les maladies cardiaques, depuis le plus jeune âge.

Quels sont les facteurs de risque et les causes de la maladie coronarienne ?

Les causes de la coronaropathie sont diverses. Comme nous l’avons vu, cette maladie se développe dans le temps. Il est donc logique de citer tous les éléments qui sont défavorables pour la bonne santé de notre corps et de notre cœur.

  • Une trop grande inactivité et sédentarité. Le mouvement est très important.
  • Être un fumeur actif. La cigarette favorise l’athérosclérose et l’obstruction des vaisseaux.
  • Avoir un surpoids n’est pas favorable. En plus de surcharger le cœur, les artères en paient également le prix. 
  • Une alimentation trop grasse et peu variée
  • Etc

Il y a également des facteurs de risque qui sont liés à l’état de santé :

  • La présence d’une hypertension 
  • Un diabète actif

Et on ajoutera que les facteurs génétiques entrent aussi en compte (sexe, âge, histoire familliale, etc).

Comment diagnostiquer une coronaropathie ?

Votre médecin et cardiologue réaliseront un examen clinique initial. En plus, il est courant de demander un examen complémentaire afin de préciser et confirmer le diagnostic.

Parmis les examens utilisés, on retrouve :

  • Éléctrocardiogramme (ECG)
  • Echocardiograme
  • Radio du thorax
  • Angiographie coronarienne

Quel est le but du traitement ?

Cela va dépendre de l’intensité du problème. Lorsque les signes et symptômes arrivent (au début), l’objectif sera de les contrôler et de les réduire au maximum.

Dans le cas où l’artère bouchée pose problème, le cardiologue envisage de libérer le passage en débouchant le conduit qui bloque la circulation.

Quel est le traitement de la coronaropathie ?

Il existe plusieurs options. Le choix du traitement de la maladie coronarienne dépend de l’intensité de la maladie. On retrouve un traitement médical, l’angioplastie et le pontage. 

Le traitement médical 

Il est caractérisé par la prise de différents médicaments cardiaques et circulatoires. La prescription va dépendre de votre situation de santé, de l’état de votre cœur, des problèmes associées, etc. 

⚠️ Pour votre santé et pour le bien de votre muscle cardiaque, il est important de suivre la prescription de votre médecin. En cas de questions, n’hésitez pas à lui en parler.

L’angioplastie coronarienne

L’objectif de l’angioplastie est d’élargir le vaisseaux qui est bouché ou rétrécit. L’opération est similaire à celle que l’on réalise pour l’infarctus. 

Le pontage coronarien

Le pontage aorto-coronarien ou pontage coronarie vise à créer un contournement une artère bouchée. Cela permet de rediriger le sang vers des vaisseaux fonctionnels et d’assurer la vascularisation du cœur.

Voici une vidéo pour présenter le pontage (3min 14)

SOURCE :
https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-cardiovasculaires/coronaropathie/revue-g%C3%A9n%C3%A9rale-des-coronaropathies

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *