C’est quoi l’insuffisance cardiaque ? symptômes, causes, traitements…

par | Août 3, 2021 | Cœur et santé

insuffisance cardiaque

Un problème cardiaque où le cœur n’arrive plus à assurer sa fonction normale. De quelle problèmatique parlons-nous ? Découvrez tout cela ensemble en détail. De plus, vous obtiendrez des réponses aux questions les plus fréquentes que se posent les patients et leur entourage.

En résumé, à la fin de cet article, vous devriez pouvoir répondre à cette question : C’est quoi l’insuffisance cardiaque ?

Et vous disposerez également des clés pour agir et vous en sortir !

Alors, c’est parti !

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque (IC)

On parle d’IC lorsque le cœur s’affaiblit et n’arrive plus à pomper le sang correctement. Il y a également une série de symptômes qui sont présents et qui caractérise ce problème de cœur. Ceux-ci peuvent également être accompagnés de plusieurs signes qui montrent que le cœur n’arrive plus à travailler normalement (on parle d’anomalie cardiaque qui peut être structurelle ou fonctionnelle, ou les deux). 

Par conséquent, vu que la fonction cardiaque est réduite, il y aura une diminution de l’éjection cardiaque ainsi que pour le débit sanguin.

Rien de tel qu’une courte vidéo ( ) pour représenter cela 👇

Quels sont les signes et symptômes de l’insuffisance cardiaque ?

Les signes et symptômes de l’IC varient énormément en fonction du type d’IC (et de son intensité). De plus, l’ampleur de ceux-ci vont également varier en fonction de l’individu. 

C’est pour cette raison qu’il est préférable de ne pas trop se comparer entre patients. 

Cependant, nous pouvons tout de même citer quelques un des principaux signes et symptômes qui caractérisent la présence d’IC : 

  • gonflement abdominal et oedèmes des jambes (prise de poids)
  • difficulté respiratoire et toux cardiaque
  • difficulté à l’effort et fatigue
  • modification de l’appétit
  • sensation de palpitations
  • trouble de la concentration
  • etc

❓ Il est fréquent de présenter de la fatigue (le coeur est fatigué).

En pratique, comment détecter une insuffisance cardiaque ?

On a vu les signes et les symptômes de l’IC. Maintenant, quels sont les éléments auxquels vous pouvez faire attention dans la vie de tous les jours. Ceci est aussi bien valable pour vous que pour les gens qui vous entourent. 

En pratique, si une personne présente un léger symptôme (p.ex. un peu de fatigue), il faudra être vigilant. Aussitôt que celui-ci s’aggrave ou que d’autres symptômes s’ajoutent, il sera important d’agir. 

Dans ces conditions, il sera important de consulter rapidement. Et si la situation est urgente, n’hésitez surtout pas à appeler les secours au 112 (numéro d’urgence).

Quelles sont les principales causes ?

Les causes d’IC sont souvent des maladies du cœur et tout autre problème cardiaque. Par exemple :

  • une cardiomyopathie
  • un problème au niveau des artères corronaires
  • une problématique des valves cardiaques
  • une histoire d’infarctus
  • malformation du coeur
  • troubles du rythme (battements)
  • hypertension artérielle
  • etc

Quelle est la différence entre insuffisance cardiaque aiguë (ICA) et l’insuffisance cardiaque chronique (ICC) ?

L’ICA est un problème de cœur qui se présente de manière soudaine, rapide et sévère. C’est une urgence médicale.

L’ICC est une problématique cardiaque qui est présente depuis un moment et n’est pas une urgence médicale. 

❓Il est possible que le cœur d’un patient insuffisant cardiaque chronique décompense (p.ex. si trop grande fatigue ou trop grand stress). En cas de décompensation cardiaque, il se peut que le patient présente une ICA. 

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque congestive (ICG) ?

Il arrive que l’ICC soit associé à d’autres problématiques cardiaques. Lorsque c’est le cas, il est possible que le cœur grossise. Un grossissement du coeur entraîne une diminution de sa fonction. On pourra ainsi dire qu’il sera encore moins efficace. 

Cela engendre une modification des pressions au niveau du circuit sanguin et une accumulation de liquide au niveau tissulaire. On parle de conséquence de la surcharge cardiaque.

Au plus ces éléments augmentent dans le temps, au plus l’ICC s’aggrave et on parle d’ICCg. Ce qui augmente la défaillance cardiaque.

❓Il n’est pas rare qu’un patient ICG présente des oedèmes (= gonflement) au niveau du bas des 2 jambes et des 2 pieds. A cela s’ajoute une augmentation de l’essouflement au repos et à l’effort.

Comment diagnostiquer une insuffisance cardiaque ?

La présence d’une IC nécessite une évaluation chez votre médecin. Il fera le point sur votre historique médical (antécédents, …) et évaluera vos signes et symptrômes. 

Pour appuyer son diagnostic, il est possible que le médecin demande des examens supplémentaires :

  • Test sanguin
  • électrocardiograme (ECG)
  • échocardiograme

Eventuellement aussi un test d’effort (pour la respiration) et une radio des poumons.

Quels sont les risques d’une insufissance cardiaque ?

Comme nous l’avons vu, l’IC engendre une réduction de la fonction du coeur. Cela signifie que l’éjection du sang, dans tout votre organisme, n’est plus optimale.

Dans le cas ou cette IC n’est pas traitée, les complications peuvent devenir graves car le corps a besoin d’une pompe qui propulse correctement le sang et amène l’oxygène à tous les muscles et organes. 

Une IC qui n’est pas traitée peut entraîner des difficultés pour respirer, un coeur qui n’arrive plus à battre de manière régulière. Dans les cas les plus sévères, le patient pourrait présenter un arrêt cardiaque vu la déffaillance du cœur. 

Quel est le but du traitement de l’insuffisance cardiaque ?

But du traitement de l’IC est de 

  • réduire les signes et symptômes
  • prévenir une autre problématique cardiaque
  • agir sur le style de vie

Cela nous amène sur le point suivant : Que pouvons-nous faire lorsque nous avons une IC ?

Que faire en cas d’insufissance cardiaque ?

Comme nous l’avons vu, si l’IC est aiguë, il est important d’appeler les urgences (112) afin d’être rapidement pris en charge par une équipe médicale. 

Maintenant, nous allons voir ce que vous pouvez faire si…

  • vous sortez d’une hospitalisation suite à un problème cardiaque 
  • vous présentez une IC qui est chronique

En effet, il y a 3 éléments qui sont très important : 

  1. Prévenir et Traiter
  2. Réadapter
  3. Bouger

Rôle de la prévention cardiovasculaire et du traitement

Tout d’abord, il est essentiel de suivre votre prescription médicale. Veillez à toujours bien respecter le dosage de vos médicaments et à les prendre au bon moment.

Ensuite, il est important d’adopter un style de vie qui est favorable pour notre corps. Le but de la prévention est de réduire le risque de développer de nouveaux problèmes cardiaques. 

Retrouvez de nombreuses informations sur la prévention cardiovasculaire

Rôle de la réadaptation cardiaque

Un programme de réadaptation permet de récupérer la forme physique (et mentale) après une problématique cardiovasculaire. Elle aborde de nombreux points : activité physique, alimentation, gestion du stress, etc. 

Il y a 3 phases. La réadaptation cardiaque de phase 1 se fait à l’hôpital. La phase 2 peut se faire dans un centre de réadaptation ou de manière ambulatoire. Et la phase 3 se fait de manière ambulatoire. 

❓Sauf erreur de notre part, la réadaptation de phase 1 et de phase 2 sont remboursées par les assurances maladies. Concernant la phase 3, elle peut faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance complémentaire (discutez-en avec votre médecin et votre assureur !). 

L’importance de bouger et être actif

L’élément le plus important, dans le temps, est de continuer à être actif. En effet, même si votre muscle cardiaque n’est plus aussi performant qu’avant (p.ex. en cas d’ICC), il aura toujours besoin d’être stimulé. De plus, votre corps se doit de rester en bonne santé. 

C’est pourquoi il est primordial de réaliser une activité physique régulière (et adaptée à votre niveau).

Quels sports peut-on faire avec une insuffisance cardiaque ?

Tout d’abord, nous allons nuancer les choses. En première intention, le sport n’est pas spécialement recommandé. Cependant, il est bon de pratiquer une activité physique. 

Le but de l’activité physique est de mettre le corps en mouvement, de manière progressive et adaptée à vos capacités physiques. Ce qui est favorable pour vos muscles, votre respiration, votre stress, votre bien-être, votre poids, etc. 

Parmis les activités physiques qui sont recommandées : 

  • la marche 
  • le nordic walking (marche avec des bâtons)
  • séances de renforcement musculaire
  • séances de cardio (légère)

❓Si vous souhaitez en savoir plus, je vous laisse découvrir cet article qui traite de l’activité physique comme moyen de prévention.


Source : 

https://fedecardio.org/je-m-informe/l-insuffisance-cardiaque/
https://www.vidal.fr/maladies/coeur-circulation-veines/insuffisance-cardiaque-chronique.htmlhttps://www.chuv.ch/fr/chuv-home/patients-et-familles/specialites-medicales/atlas-medical-thematique/coeur-et-vaisseaux/insuffisance-cardiaque-congestive

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *